27 avril 2011

Quand...

P1140299(1).JPG

Quand les phalènes s’éveillent, l’air se fait luisant sous la lune,

Tu viens par en dessous pour broder ma peau au point de croix,

Tu crées ton prénom, tu traces les lettres lentement une à une,

Le sang brille à la pointe de l’aiguille mais la douleur décroît,

Car enfin tu es là, au manque, je préfère la brûlure de la piqûre,

Quand les lumières s’éteignent aux réverbères de mes instants,

Et que je retrouve la profondeur de l’alêne qui donne la torture,

Je sais que je vis grâce à toi, alors demain ne sera plus un carcan…

 

Marie Lanson.

 

 

 

22:58 Écrit par Marie | Commentaires (6)

Commentaires

Un jour les phalènes franchiront les barrières du temps
Et d'un bruissement d'ailes éffaceront les blessures...
Toujours tes mots magiques, ici superbe ode à la passion,
Merci de nous les faire partager, demain est là..nous vivons.

Tendresse mon Amie

Écrit par : DomAry | 28 avril 2011

Superbe photo du coucher de soleil. Ton poême est beau aussi :)

Écrit par : myko | 16 mai 2011

Mon meilleur bonjour Marie. Amitiés :)

Écrit par : myko | 07 juin 2011

Un très beau texte Marie... et forte est cette image de broder ta peau. Bonne journée à toi !

Écrit par : Or | 09 juillet 2011

Quel superbe poème si admirablement bien dentelé. Chaque vers nous remplit d'émotion ! Tu as une très belle écriture, félicitation !
Si tu veux,rejoins moi sur http://merveillespoetiques.forumperso.com/

Cela me ferait très plaisir de t'y accueillir ! À bientôt j'espère. Toutes mes amitiés

Jane

Écrit par : Jane | 11 août 2011

bonjour Marie
dans le jour qui va venir
dans la lumière qui vient à ma fenêtre
je te souhaite une belle journée
paisible
je t'embrasse douce Marie

Écrit par : jeanne | 16 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.